AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Température actuelle sur les Cités.

28 °C
Nuageux.

Journée nuageuse, sous un soleil chaud.

Partagez | 
 

 Trisstree, elfe noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Trisstree Dilynraë
Étranger(ère)

Étranger(ère)
avatar

Messages : 19
Age du Perso : 80

Perles bleues Perles bleues : 14

PV (Pts vie) :
120 / 250120 / 250
Niveau : 2/ 120 Pv

XP (Force) :
56 / 50056 / 500
Total : 560
Niveau : 2
XP (Magie) :
0 / 5000 / 500
Total : 2
Niveau : 1
XP (Foi) :
5 / 5005 / 500
Total : 54
Familier : Aucun
Race : Drow
Ma Fiche : voir ici
Argent réserve : Couronnes :
Crocs : 2100

Style de vie : Moyen
Aucun Avertissement

Fiche de personnage

Mes Objets
:


Sortilèges
Acquis
:


Habiletés
:

MessageSujet: Trisstree, elfe noire   Mar 31 Jan - 2:00

  • Identité

- Nom : Dilynraë

- Prénom :Trisstree

- Surnom : Trissy

- Race : Drow

- Age : Elle n'est pas très vieille, elle n'a que 80 printemps

- Description physique :

Trissy n'est pas très grande, et sa corpulence n'est pas la meilleure pour faire de la lutte, mais plutôt pour se contorsionner. Son corps est très athlétique et sa mobilité ainsi que son agilité en font un adversaire très rapide et difficile à toucher. Notre elfe sombre ne possède pas une musculature impressionnante, mais elle n'est pas maigrichonne et elle sait très bien se défendre lorsque c'est le temps, même si elle doute de remporter le championnat au bras de fer. Bon maintenant allons-y avec le visage, etc. La chevelure de Trissy d'amour évoque de la neige tellement elle est blanche et argentée. Rebelle, cette touffe de cheveux donne bien du fil à retordre à sa propriétaire. La tignasse est courte et pas super peignée, mais cela ne fait que rajouter à son charme et à son air farouche. la peau lisse, douce et parfaite(j'esxagère peut-être un peu...) de la jeune elfe noire est grise.

Côté habillement maintenant, notre assassin porte une armure de métal de facture elfe sombre. Cette armure protège le cou, la nuque et les épaules. Elle laisse la poitrine libre, car un autre morceau d'armure vient couvrir les seins de la jeune femme, mais au complet. D'ailleurs, Trissy se sentirait à l'étroit sinon...faut dire que ses deux jumeaux n'arrangent pas les choses -_-.Les avants-bras sont aussi protégé par des pièces de métal rivetées l'une à l'autre. Les avants-bras sont protégé par du simple tissus épais pour laisser place à plus de mobilité. Les jambes et les genoux sont armurés aussi mais avec des pièces de cuir et de métal pour éviter les frottements et les irritations. Le ventre lui, est totalement nue, sans protection, rien. Elle a besoin de cette peau nue pour pouvoir se contorsionner comme un serpent pour pouvoir se vanter d'esquiver n'importe quoi n'importe comment. Trissy ne porte pas de pantalon, mais plutôt des tissus qui pendant n'importe comment et qui lui cachent le derrière.Bon d'accord on appelle ça un pagne, mais je n'avais pas les mots exactes. Mais bon, elle porte tout de même quelque chose en dessous, au cas ou. Le tout est complété par une ceinture dorée. La ceinture fait aussi office de pagne de milieux.


- Signe(s) particulier(s) :

- Caractère :

Premièrement, il faut savoir que Trissy a été entrainée durement pour qu'elle soit une elfe sombre des plus meurtrières de son peuple. Son mental est dur comme fer. Elle ne peut pas abandonner, sachant que sa punition pour l'échec pourrait être insoutenable. Alors voila, elle est fortement ancrée dans ses convictions, et la trahison ne fait pas partie de son vocabulaire. En dehors de ça, notre elfe sombre apprit très vite la vertu de la patience. En effet, cela lui a permit de se sortir de bien des situations. La discrétion aussi, car un assassin bruyant n'ira jamais loin...c'est à peine si on peut le considérer comme tel.


Bien qu'elle soit une assassin, Trisstree ne prend aucun plaisir à tuer. Elle n'est pas sadique, ni n'aime se faire faire du mal, mais elle fait simplement ce qu'elle fait de mieux. Lorsqu'elle doit tuer une cible, elle fait en sorte que la cible ne s'attende à se faire tuer. Comme ça, pas de stress,pas de peur, ni rien. La coup est rapide, fulgurant et aucun bruit n'est entendu. C'est comme ça qu'un assassin fonctionne. Les sanglants, les psychopathe et les violeurs qui tuent leurs cibles en les faisant souffrir...Ça la répugne et si elle en voyait un, ne soyez pas surprit que celui-ci soit retrouvé avec la gorge coupée. Sinon, dans la vie de tous les jours, notre assassin est plutôt froide, craintive et très farouche avec des créatures qui ne font pas partie de la race des elfes sombres. Elle paye une attention toute particulière aux Halfelins, aux Humains et aux Aasimars. Elle ne les redoute pas, mais Trissy les croit plus dangereux que les Nains ou les mort-vivants suceur de sang, en tout cas. les elfes...inutile de dire qu'elle ne les aime pas vraiment. Les elfes font ressortir les instincts sadiques de l'assassin, qui n'aime rien tant que les torturer, les mâles surtout. Elle réserve parfois un sort plus tendre envers les femmes, mais la plupart ne survivent pas à ses traitements.


Côté plaisirs, Trissy ne s'en cache pas. Elle adore s'envoyer en l'air avec ceux qui lui plaisent. Évidement, elle prime sur la race des elfes sombres, mais un humain peut parfois avoir des chances de la séduire, tout comme un demi-elfe soumis, mais un mort-vivant n'a aucune chance de l'attirer, pas plus qu'un ork. Elle les trouve dégoûtants et repoussants.
Cependant, les créatures de belles apparences, légèrement sauvage et attirant pourrait se faire octroyer certaines faveurs...mais le noblaillon mégalomane et trop prétentieux n'aura jamais aucune chance de l'émouvoir de par son or ou son autorité. Pour ce qui est des positions, activités, Trissy est assez innovatrice dans le domaine. Elle propose des jeux, des danses, etc. Dans le cas des coutumes plutôt dégoutantes telles que le vomis ou des trucs de ce genre, ça ne l'intéresse pas, et même le sang à la limite pourrait la dégouter. Cependant un bain de pétales roses...ce serait une autre histoire. De plus, homme ou femme, cela ne la dérange pas du tout.Bien sûr, ses partenaires préférés vont du colosse musclé en passant par une jeune fille très timide en finissant par un amateur effrayé mais mignon comme tout.



- Points forts :

Notre elfe noire ne possède pas le potentiel destructeur des Ogres et encore moins la puissance magique d'un archi-mage ou la foie d'un hiérophante, mais elle sait comment décocher un carreau d'arbalète empoisonné ou trancher la gorge à ceux qui n'ont pas détecté sa présence. Cette donzelle maléfique se dote d'un arsenal meurtrier, mais pas celui du guerrier typique. Trissy frappe depuis les ténèbres, puis elle fuit, laissant ses attaques empoisonnées agir, tuant sa victime à petit feu.

Opérant dans l'ombre, notre jeune sombre a une connaissance très vaste du milieux souterrain et criminel de sa ville natale. Dédales, ruelles sombres et toits d'édifices sont ses terrain de jeu de prédilection.

Ne portant pas d'armure lourde, notre elfe sombre compte sur sa rapidité et ses réflexes pour éviter, parer et surtout, s'enfuir si la situation tourne à son désavantage.

La fuite est un atout que Trissy possède, même si on peut la traiter de couarde. Cependant, si la fuite n'est pas permise, la jeune elfe peut recourir à sa langue de vipère pour négocier une entente raisonnable, voire même avantageuse pour son interlocuteur, mais elle n'a aucunement envie de respecter les closes si cela ne l'enchante guère.

- Points faibles :

Même si elle agit en parfaite connaissance de ses moyens, Trissy peut parfois se montrer un peu trop téméraire et arrogante. Pourtant, elle n'est aucunement invincible, et elle le sait.

La constitution fragile de l'elfe noire ainsi que son absence d'armure véritablement fiable ne lui permet pas de tenir très très longtemps au corps à corps, surtout si son adversaire est une vraie machine de guerre. Trissy est un spadassin, pas une guerrière vétéran.

Les créatures immunisées contre le poison sont des adversaires très ennuyants pour la jeune apprentie assassin, et il n'est pas rare qu'elle choisisse de s'enfuir, plutôt que de combattre une telle entité. Les morts-vivants ainsi que les créatures artificielles, comme les golems, en sont un exemple parfait.



-Ses désirs :

Les désirs de Trissy sont sans limite. La jeune Drow aimerait voir son peuple prospérer, et éventuellement, avoir une certaine importance aux yeux de tous. Elle rêve d'avoir le pouvoir de changer les choses, et c'est dans cette optique qu'elle désire apprendre son art de l'assassinat, et déchiffrer les mystères de la magie ainsi que tout ce qui l'englobe. Ces objectifs ne sont que le début pour la donzelle, ne voyant là que les outils nécessaires pour accomplir quelque chose de plus grand encore.

À long terme, Trisstree désire fonder un lieux propice à tous les Drow qui feraient acte de dévotion envers la déesse légitime des elfes noirs; Lloth. Ce lieux abriterait un clergé, une guilde d'assassin et éventuellement, un fer de lance constitué de soldats fanatiques dirigé par une main de fer par les prêtresse de Lloth qui avanceraient d'un pas implacable vers les ennemis des Drows.

Plus tard, bien plus tard, la jeune donzelle ne compte pas en rester là. Elle veut mettre son doit dans l'engrenage politique de la ville des maléfique, voulant que son peuple ait un mot à dire à l'assemblée, qu'il soit écouté et respecté de par sa puissance et son évolution à travers les années.

Même si cette entreprise paraît incertaine et très dangereuse, la jeune Drow ne peut se permettre de laisser la peur et le doute guider ses actes.




-Arme possédée et/ou technique de combat :

-Arbalète de poing

-Cimeterre

-Dague coup de poing (Katar)


Le style de combat de Trissy ne repose pas sur la force brute, mais sur la rapidité, la précision et les feintes pour ouvrir la garde de l'ennemi. Le poison fait aussi partie de ses techniques de combat.Cherchant les points faibles des armures ennemies, Triss frappe rapidement et sans bruit. Bien que certains puissent qualifier de ''lâcheté'' sa technique favorite, qui est d'utiliser un ''oeuf noir'' pour aveugler ses ennemis, la jeune donzelle utilise toute les possibilité pour survivre et gagner. Évidement, il est rare qu'elle combatte au corps à corps car elle fait tout son possible pour attaquer avec une précision meurtrière avant même que son adversaire sache qu'il est prit pour cible.


  • Passé


- Histoire du personnage :

La vie de Trisstree n'est pas celle d'une héroïne, ni d'une puissance sorcière qui défia l'ensemble de la création, mais simplement celle d'une jeune damoiselle dont qui a une soif d'ambition et de pouvoir. Ce comportement est un héritage de sa maison.Les Dilynraë étaient bien connus pour leurs talents martiaux et leur grande foie envers la déesse-araignée Lolth. Dirigeant la famille d'une main de fer, les prêtresses voulaient que les leurs'élèvent parmi les nobles. Il était vrai que cette famille avait un certains prestige, et que bon nombre de membres de cette famille avaient des fonctions demandant une grande éducation, comme les notaires, les fonctionnaires ainsi que les dignitaires.Comme il faut s'en douter, ce sont principalement des femmes qui ont ces postes. Les hommes sont plus souvent des miliciens, gardes, officiers et espions.Bien que le travail passe avant tout, il y a une tradition qui demande aux femmes, et particulièrement aux prêtresses, d'être présente lors des accouchements pour baptiser l'enfant quelque temps après qu'elle se soit endormie près de sa mère. Ainsi donc, lorsque Trisstree vint au monde, elle se fit baptiser selon les traditions. Selon ses aînés, elle était promue à un bel avenir.


Les premières années de la gamine furent des moments de calme, de tendresse et de bonheur. Franchement, c'était la meilleure ambiance possible pour élever un enfant à cet époque. L'emploi du temps de la jeune fille changeait très peu à mesure qu'elle grandissait. Comme tous les membres de la famille, elle apprit à lire et écrire, ainsi que la base des mathématiques. Ce ne fut qu'à ses vingt ans qu'elle eut la permission de toucher à une arme. Les mâles eux, apprennent très rapidement à se battre en sacrifiant une partie de leur éducation. La plupart s'enrôlent ensuite dans la milice privée des elfes noirs. Pour le cas de Trissy, ce fut sa mère qui se chargea de son enseignement, à sa grande surprise. Étant tolérée en tant que prêtresse de Norgorbar, Malinjä ne jouit pas de l'aval de tout le monde. Certains disent qu'elle devrait se tourner vers la déesse-araignée, d'autre pensent que les enseignements de ce dieu peuvent servir la famille. Dans tous les cas, Malinjä désire que sa fille choisisse sa voie par elle-même et elle préfère ne pas interférer dans sa vie comme une tyran, de peur que sa fille ne se retourne contre elle un jour.


Les années passèrent, et Trisstree apprenait lentement les arts du combat. Sa première arme n'était qu'une dague, mais celle-ci pouvait être aussi meurtrière que tout autre arme entre les mains d'un utilisateur avertie. La spécialité de sa mère, le combat à main nue, fut aussi dans le programme d'entraînement de Triss. L'expérience venait avec l'âge certes, mais la donzelle maléfique voulait s'entraîner avec des cinbles réelles.Avec tout ce qui se passait, les gardes avaient mieux à faire que de surveiller des jeunes en manque d'action. Décidée, Triss prit le chemin le plus court vers un endroit qu'elle connaissait bien.Quoi de mieux que d'affronter des petits caïds dans les ruelles mal famées d'Utopia? La réponse est celle-ci: Le fossé. Cet endroit était une petite arène fabriquée avec les moyens du bords dans une vieille remise abandonnée. Un trou assez large pour y accueillir près de cinq personne avait été creusé pour laisser ensuite les participant regarder le combat d'une position surélevée. C'est là que la donzelle allait se battre pour la première fois. Les organisateurs ont eut la surprise de leur vie en voyant cette fille. Selon eux, elle n'était qu'un bébé gâté qui n'avait jamais connut la misère. La donzelle allait leur apprendre le respect, et elle allait le faire dans très bientôt. Son combat était justement le premier de la liste. Elle allait affronter une autre fille. C'était une jeune ork, et elle avait un gros gourdin qu'elle utilisait comme arme. Lorsque les deux se présentèrent dans le fossé, elle se mit à rire en la pointant du doigt.

-Regardez moi cette mauviette! Un coup et elle perd sa tête! Qui veut parier?

Les rires fusèrent de partout, et plusieurs parièrent quelque chose sur la victoire de l'ork. Triss quant à elle, ne fit presque pas attention à ce qui l'entourait. Elle concentrait son énergie sur son adversaire. Lorsque l'animateur de combat jeta une serviette blanche du haut de l'estrade, le combat commença. L'ork s'avança, ayant l'intention de donner un bon coup de bâton à cette prétentieuse d'elfe. Elle fit tournoyer son arme, mais l'elfe se recula, et évita deux autres coups de la même façon. Le troisième atteint l'elfe noire sur une épaule, mais heureusement, elle n'avait rien de cassé. Il y avait un problème cependant; Elle était acculée au pied du mur, et l'ork souriait en voyant que son adversaire n'avait plus de porte de sortie. Elle prit tout son élan, et à la manière d'une batte de baseball, envoya tout ce qu'elle avait vers la tête de Trissy. Celle-ci sourit. Cette idiote avait laissé une ouverture. Rapidement, elle empoigna du sable, et l'envoya dans la figure de son adversaire, qui manqua complètement son coup. Elle lâcha son arme, et avait les deux mains dans le visage, maudissant sa douleur et criant des gros mots. C'est là que notre donzelle maléfique fit son premier meurtre. Elle s'empara du gourdin, et elle donna un puissant coup dans la jambe droite de l'infortunée. Cassée ou non, celle-ci chuta, et se tordait de douleur en maintenant sa jambe. Ne voulant pas faire durer le combat éternellement, Triss sortie sa dague et tua l'ork en la poignardant à plusieurs reprise. La plupart des spectateurs furent surprit de la brutalité de la jeune elfe, et surtout, de sa victoire. Maculée de sang, notre adolescente se redressa, et partie, sans saluer la foule ou prendre son gain. Dans sa tête, elle s'était prouvée qu'elle savait les rudiments du combat. Son bras touché lui faisait mal, et c'est dans cette optique qu'elle retourna chez elle. Ceux qui la virent arriver furent inquiets, car elle avait complètement oublié de laver le sang qui recouvrait ses mains et son visage. Sa mère n'était pas tout à fait fière de sa fille, mais elle comprenait son envie de l'impressionner. Néanmoins, elle fit promettre à sa fille de ne plus aller combattre dans cet endroit. Bien qu'elle ait fait le serment, elle s'y rendait au moins une fois par mois.



Quelque années plus tard, Triss eut droit à un cimeterre. Le cimeterre était très prisé dans la famille, ainsi que la rapière. N'étant pas mauvaise non plus avec une rapière, Triss favorisait la mobilité et l'agilité du cimeterre plutôt que le style et la précision de la rapière. Elle mit quelque années à apprendre les bases, mais en fin de compte, elle se révéla être un bon adversaire. Elle prit le temps d'aiguiser ses talents pendant bon nombre d'années, utilisant sa nouvelle arme pour son endroit favoris: Le fossé. C'est dans ces années là que les troubles ont commencé dans plusieurs quartiers. La famille a même dû déménager pour assurer sa propre sécurité. Trissy fêtait ses 48 ans, et elle voyait bien que la vie dans cette ville avait grandement changé, et s'était fortement dégradé. Les tensions qui avaient lieux ne faisaient qu'empirer les choses. Plusieurs clans commençaient même à foutre le bordel dans le quartier de l'elfe noire. La chef de la maison de Dilynraë essayait de contenir les siens pour que tout reste dans l'ordre, mais les attaques contre tout le monde était monnaie courante. La ville d'Utopia n'était plus ce qu'elle était, et on aurait dit qu'une vraie guerre était sur le point de se déclencher.


Quelque années plus tard, les pressentiments de Triss se sont réalisés. Une guerre s'était déclenché dans la ville d'Utopia. Quelque membres de sa famille périrent, mais elle, elle n'a pas reçut l'autorisation de prendre part aux conflits. La plupart des femmes avaient mit leur droit de veto sur les décisions de la jeune damoiselle. Selon elles, une fillette comme Trissy était trop précieuse pour être gaspillée dans des conflits sans vainqueurs. Ainsi donc, la famille de Trissy ne prirent aucunement part aux combats, mais on ne compte plus les quelque escarmouches qui se sont passé près de leur nouvelle maison. Cette famille était restée dans l'ombre pendant tout le conflit, jusqu'à ce que les féériques quittent la ville pour en fonder une autre. N'ayant pas été trop affaiblit, la famille de Trissy réussit à s'élever, et se faire respecter. Utilisant le commerce et leur précieuse langue de vipère, les Dilynraë ont réussit à sortir leur épingle du jeu sans trop de casse. Ayant une bonne part du marché économique entre leurs griffes, la famille de Triss ne se fait pas attaquer aussi souvent qu'il n'en serait autrement. Plus tard, bien plus tard, Triss est enrôlée dans l'armé d'un puissant mage appelé Tamurello. Elle et sa famille ont pour ordre de contenir les orks et les ogres. Pourquoi? Pour construire une autre cité, et les peaux vertes seront alors les ouvriers. Ne sachant pas vraiment si c'est une bonne chose ou non, la jeune elfe noire suivait les ordres, et mena les ogres et les orks sur les chantiers pendant de longues années. Ce travail allait permettre à Triss de développer son caractère et de voir à quel point la vie peut être difficile. Elle quittera ce poste que lorsque la ville noire sera érigée.


En récompense de leur travail acharné, les Dilynraë se font offrir une nouvelle maison qui prend la forme d'un manoir. C'est dans ce manoir que Triss allait pouvoir profiter des enseignements spéciaux qui fera d'elle une apprentie assassin. Trissy fêtait alors ses 60 ans.

Elle ne pourra malheureusement terminer son entraînement, car la guerre face aux féérique allait avoir toute l'attention de tout le monde. Comme bon nombre d'elfes noirs, cette famille a participé à la guerre, voulant se venger des elfes en particulier. Malgré leur ferveur et leur talent à l'épée, leur aide ne fut pas suffisante pour parvenir à détruire cette ville qui était une abomination à leurs yeux. La plupart des membres de la famille de la donzelle sont morts, mais une petite partie d'entre eux se sont enfui vers la ville d'Utopia. Trissy n'a pas pu participer à la guerre, car elle était tout simplement trop jeune et inexpérimentée. Rageant de frustration, elle ne réalise que plus tard que toute sa famille est morte, ou divisée. N'ayant reçut aucune nouvelle, la jeune donzelle décide de quitter la maison familiale, ne se sentant pas en sécurité. Prenant ses deux armes de prédilection ainsi que son équipement, notre elfe noire décide de partir et de faire route seule. Bien qu'elle ne soit pas tout à fait encore une adulte, Triss a aujourd'hui 80 ans, et elle compte bien profiter de sa jeunesse pour retrouver les siens et bâtir quelque chose de ses propres mains. En attendant, elle est sur le qui-vive pour survivre. Suivant les doctrines de sa déesse à la lettre, Trissy se pare d'ambitions frôlant l'impossible, mais elle se dit que tous les efforts sont récompensés.



- Type de mon PJ : : Neutre-mauvais

- La Cité choisie : Utopia

  • Informations supplémentaires (optionnelles)

- Les amis : Rares...très rares. Trissy ne fait même pas confiance à sa propre race, sachant à quoi s'en tenir à leur sujet. Les seuls qui jouissent de sa confiance sont les Dilynraë, s'il en reste.

- Les ennemis ''potentiels'' : Tout le monde, malheureusement. Trissy se méfie de tous et chacun.

  • Vous avez à choisir et répartir 100 XPs entre les 3 barres d'expériences. (Force - Magie - Foi.)
    C'est à votre choix ...

XP (Combat) : 50
XP (Magie) :
XP (Foi) :50


- (Question HRP ) Comment avez-vous connu le Forum ?


Dernière édition par Trisstree Dilynraë le Mer 8 Fév - 13:31, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hélèna
Citadin(e)

Citadin(e)
avatar

Messages : 123
Age du Perso : 25

Perles bleues Perles bleues : 72

PV (Pts vie) :
80 / 25080 / 250
Niveau : 1/ 80 PV

XP (Force) :
22 / 50022 / 500
Total : 227
Niveau : 1
XP (Magie) :
14 / 50014 / 500
Total : 149
Niveau : 1
XP (Foi) :
0 / 5000 / 500
Total : 0
Familier : Aucun
Race : Halfelin
Ma Fiche : Voir ici
Argent réserve : -
Couronnes : 700
Crocs : -

Style de vie : Moyen
Aucun Avertissement

Fiche de personnage

Mes Objets
:


Sortilèges
Acquis
:


Habiletés
:

MessageSujet: Re: Trisstree, elfe noire   Mer 1 Fév - 0:25

Bienvenue sur les cités imaginaires Smile
Revenir en haut Aller en bas
Sealia
Dirigeante

Dirigeante
avatar

Messages : 5344
Age du Perso : 267

Perles bleues Perles bleues : 3483

PV (Pts vie) :
250 / 250250 / 250
Niveau : 5/ 250 PV

XP (Force) :
300 / 500300 / 500
Total : 3000
Niveau : 4
XP (Magie) :
455 / 500455 / 500
Total : 4550
Niveau : 5
XP (Foi) :
248 / 500248 / 500
Total : 2489
Familier : Cobrazzz (Niv2)
Race : Elfe
Style de vie : Riche
Aucun Avertissement

MessageSujet: Re: Trisstree, elfe noire   Mer 8 Fév - 15:14

Bonjour Tristree,

Très belle Présentation ! L'histoire de ton personnage est très bien ficelée !

Avec le nouveau lieu implanté à Dark-Warlock, est-ce que tu souhaites changer le lieu inscrit dans ta fiche ? Ou je laisse Utopia ?



PJ VALIDÉ
Accès au Monde donné


Citation :
Cité d'accueil : Utopia
Groupe : Neutre-Mauvais
Race : Elfe Noir
Style de vie : Moyen (le plus haut qui soit donné lors de la validation. )

Bourse Réserve de départ : 2000 Crocs (La réserve est un surplus du style de vie "un compte en banque si on veut" qui peut servir entre-autre à acheter le style de vie suivant ou encore des objets que normalement le style de vie n'offrirait pas.) Le lien du post explicatif.

Armes :
- Arbalète de poing
- Cimeterre
- Dague (Katar)

Armure : -

XP Force : 50
XP Magie :
XP Foi : 50
Bonus entrainement : 100 XPs Force supplémentaire.
10 XPs Force de plus pour la scène de combat.




~~~
Il aimait la mort, elle aimait la vie. Il vivait pour elle, elle est morte pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://cite-de-limaginaire.forumsactifs.net
Trisstree Dilynraë
Étranger(ère)

Étranger(ère)
avatar

Messages : 19
Age du Perso : 80

Perles bleues Perles bleues : 14

PV (Pts vie) :
120 / 250120 / 250
Niveau : 2/ 120 Pv

XP (Force) :
56 / 50056 / 500
Total : 560
Niveau : 2
XP (Magie) :
0 / 5000 / 500
Total : 2
Niveau : 1
XP (Foi) :
5 / 5005 / 500
Total : 54
Familier : Aucun
Race : Drow
Ma Fiche : voir ici
Argent réserve : Couronnes :
Crocs : 2100

Style de vie : Moyen
Aucun Avertissement

Fiche de personnage

Mes Objets
:


Sortilèges
Acquis
:


Habiletés
:

MessageSujet: Re: Trisstree, elfe noire   Mer 8 Fév - 15:21

pour le moment, je laisse Utopia.
Revenir en haut Aller en bas
Hevlaska Mantel de Davo
Citadin(e)

Citadin(e)
avatar

Messages : 76
Age du Perso : 24

Perles bleues Perles bleues : 38

PV (Pts vie) :
120 / 250120 / 250
Niveau : 2/ 120 Pv

XP (Force) :
68 / 50068 / 500
Total : 688
Niveau : 2
XP (Magie) :
3 / 5003 / 500
Total : 30
Niveau : 1
XP (Foi) :
1 / 5001 / 500
Total : 4
Familier : Aucun
Race : Humaine
Ma Fiche : Voir ici
Guilde : Vénimars
Argent réserve : -
Couronnes :
Crocs : 2050

Style de vie : Moyen
Aucun Avertissement

Fiche de personnage

Mes Objets
:


Sortilèges
Acquis
:


Habiletés
:

MessageSujet: Re: Trisstree, elfe noire   Mer 8 Fév - 15:46

Bienvenue parmi les Neutres-mauvais ;D
Revenir en haut Aller en bas
http://lycee-omega.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trisstree, elfe noire   

Revenir en haut Aller en bas
 

Trisstree, elfe noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Cités de l'imaginaire ::  Préalable avant de commencer.  :: 

~ Présentation des personnages (Obligatoire) / Mort de votre Perso ~

-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit